Filtrer par

Histoire de la Pyrite - Mexico Obsidienne

Histoire

L'histoire de la Pyrite

Tout d’abord sachez que la Pyrite tire son nom du grec « Pyr » signifiant le mot « Feu », et donc du terme grec « pyrítēs » qui lui correspond littéralement à « pierre à feu ». Ce nom a été attribué par un médecin grec du nom de Dioscoride en l’an 50. La raison de cette appellation vient tout simplement des étincelles que le minerai produisait lors d’un choc ou lorsqu’il était frappé avec du fer. Cette pierre a néanmoins été utilisée bien avant par les hommes, et ce lors de la préhistoire, puisqu’elle permettait de faire du feu.

 

Les indiens d’Amérique quant à eux profitaient des aspects réfléchissants de la Pyrite ce qui leur permettait de créer des sortes de miroirs. Les Incas avaient les mêmes usages de ce minerai, ils polissaient de grandes feuilles de Pyrite afin de confectionner des miroirs.

 

Lors de la ruée vers l’or, au milieu du 19ème siècle, elle fut surnommée « l’or des fous » vu qu’elle était régulièrement confondue par les mineurs et chercheurs d’or avec justement de l’Or. En effet, la Pyrite est une pierre dorée qui possède de légers reflets métalliques ce qui trompe facilement avec le métal précieux au grand désarroi des mineurs.

 

La Pyrite a également été souvent confondue avec un autre minerai qui n’est autre que la Marcassite. Par exemple, à l’époque de la Grèce antique, les bijoux qui étaient considérés en Marcassite étaient tout compte fait confectionnés en Pyrite. Et ce n’est que bien plus tard, en 1845, que le minéralogiste Wilhelm Karl Ritter von Haidinger distinguera les deux minerais et donnera le nom actuel de la Marcassite.

 

Au cours du 20ème siècle, la Pyrite fut utilisée pour la conception de soufre. En effet, on peut remarquer un sacré pic dans l’historique du soufre en 1985 puisque 18% du soufre mondial était issu de ce minerai doré. Aujourd’hui, ce chiffre a nettement baissé vu qu’il n’atteint plus que 8%, ce qui correspond environ à 6,6 millions de tonnes extraites par an. Pour l’anecdote, sachez que 90% de ce volume en tonnes provient seulement de Chine.

 

À l’inverse de minéraux comme l’Hématite ou encore la Magnétite, la Pyrite n’est pas utilisée pour concevoir de l’acier, et ce puisque son coût d’extraction est nettement plus élevé que ses confrères de minerais de fer.

Histoire

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche