Filtrer par

Histoire de l'opale

Histoire

Étymologie de l'opale

- L'origine du terme opale vient du mot sanskrit upala signifiant « pierre précieuse », qui est à l'origine du grec opallion et du latin opalus.

- Pline l'Ancien a écrit la première Histoire Naturelle du Monde, qui a été publiée pour la première fois en 77 ap. J-C. Dans cet ouvrage majeur, il écrit que : ''l'opale est la pierre précieuse la plus prisée et la plus chère de toutes les pierres de l'Empire, car en elle se trouve le feu subtil de l'escarboucle ou du rubis, l'éclat purpurin de l'améthyste, le vert de mer de l'émeraude, et toutes ces teintes y brillent, merveilleusement fondues.''

- Pline écrit également que les opales atteignent les prix les plus hauts du fait de leur rareté et de leur beauté. Il parle de ''ceux qui ont classé les pierres précieuses lui ont donné le nom et la gloire du plus haut prix.''

Histoire et légendes sur l'opale

- C'est donc en Inde que cette pierre fut d'abord très appréciée pour son éclat, sa beauté et la force protectrice qu'on lui prêtait. Elle était l'attribut de la Trimûrti, nom qui en sanskrit signifie littéralement " qui a trois formes ", c'est-à-dire la Trinité hindoue, composée de Brahma, le Créateur, Vishnu, le Conservateur, et Shiva, le Destructeur. Les Hindous lui conféraient donc un pouvoir divin.

- Plus tard, les Grecs et les Romains virent aussi en elle de nombreuses vertus. Il existe de multiples anecdotes en rapport avec cette pierre, précieuse entre toutes aux yeux des hommes de lantiquité. La plus célèbre d'entre elles met en scène un sénateur romain nommé Nonius, qui possédait, dit-on, une opale à l'éclat bleu incomparable. Or le fougueux Marc Antoine convoitait cette pierre qu'il souhaitait ardemment offrir à la reine d'Égypte, Cléopâtre. Mais le sénateur choisit l'exil plutôt que de céder à la volonté de l'homme politique romain.

- Par ailleurs, en Orient surtout, l'opale passait pour avoir la vertu de favoriser la brillance et la tonicité des cheveux des femmes blondes et de les protéger contre les périls du temps. Celles-ci l'avaient donc en haute estime et souhaitaient vivement s'en procurer une. Toutefois, si dans l'Antiquité cette pierre était célèbre pour les bienfaits qu'elle pouvait apporter, il n'en fut pas de même en Europe, au Moyen Age, où elle eut une fàcheuse réputation de gemme maléfique.

- Considérée comme une pierre porte-bonheur chez les Grecs et les Romains, elle fut surnommée la pierre des larmes dès le Xe siècle, et les joailliers la dédaignèrent. Les Romains obtenaient leurs opales de marchands du Moyen-Orient et des mines à ciel ouvert de Hongrie, ils aimaient beaucoup cette pierre qui avait pour eux l'éclat de toutes les pierres précieuses en une seule.

- Ce sont les seules opales connues en Occident jusqu'à ce que les espagnols en ramènent quelques unes des Aztèques mais la réputation de l'opale en Europe n'était pas très bonne à ce moment-là d'autant plus que les opales de Hongrie vieillissaient assez mal à cause de la déshydratation.

Vertues thérapeutiques de l'opale dans le temps

- La première découverte d'opale en Australie date de 1849 et fut faite par le géologue allemand Johannes Menge.

- La production commença à White Cliffs (NSW) en 1890 et à Opalton (Qld) en 1896. Quand les opales australiennes arrivèrent sur le marché en 1890 les Hongrois firent circuler le bruit qu'elles étaient fausses parce que trop éclatantes!

- Tullie Cornthwaite Wollaston, né en Australie Méridionale en 1863, a bravé des conditions dangereuse pour acquérir des opales auprès des premiers mineurs dans des régions lointaines et désolées. C’est lui qui a fait connaître l'opale australienne au reste du monde. Il est considéré comme le père de l'industrie de l'opale.

- Au début des années 1900, Wollaston présenta l'opale noire à l'étranger. Les marchands d'Hatton Garden, à Londres, pensèrent tout d’abord que l'opale avait dû être traitée car ils n’en avaient jamais vu d'aussi brillantes ni d'aussi belles. Wollaston établit de nombreux marchés en Europe et aux Etats-Unis au début des années 1900.

- L'Australie produit aujourd'hui environ 95% des opales de la planète et l'opale australienne est prisée dans le monde entier, grâce aux efforts du pionnier Tullie Wollaston.

Histoire

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche