Filtrer par

Histoire du Lapis Lazuli - Mexico Obsidienne

Histoire

Tout d’abord sachez que le Lapis-lazuli est l’une des pierres les plus riches en termes d’histoire et de mythologie. En effet, cette pierre a toujours été le symbole de noblesse, de sagesse ainsi que de pureté au cours des millénaires. Et c’est pourquoi elle a été présente, depuis 7000 ans, dans de nombreuses créations humaines telles que des bijoux en tous genre, de la décoration, des peintures ou encore divers objets. Cette pierre était même estimée à l’époque comme signe de richesse puisqu’elle était plus couteuse que l’or, c’est pour cela qu’on la retrouve sertie et ornée dans de nombreux bijoux et masques de familles royales égyptiennes, on peut alors citer le célèbre masque du pharaon Toutankhamon par exemple.

De plus, son usage était varié selon les époques et les différentes cultures qui peuplent la planète. En effet, le Lapis-lazuli était utilisé à des fins cosmétiques tels que du maquillage chez les peuples Egyptiens et Romains.

 

Dans l’Empire romain, cette pierre bleue parsemée de paillettes dorées était également glorifiée pour ses puissants apports aphrodisiaques. Tandis qu’en Egypte, c’était ses propriétés magiques (symbole de la force de vie et de la puissance divine) qui étaient grandement convoitées.

 

Ou encore pour des vertus apotropaïques, c’est-à-dire protectionniste visant à éloigner le mauvais-œil ou divers dangers, à l’époque sumérienne (l’an 2000 avant J.-C.). Cette pierre semi-précieuse est d’ailleurs citée à répétition dans le fameux récit légendaire mésopotamien nommé l’Épopée de Gilgamesh.

 

Dans l’Antiquité, le Lapis-lazuli était régulièrement confondu avec la pierre précieuse, saphir.

 

Au Moyen-Âge, c’était ses vertus médicinales qui étaient recherchées car elles étaient considérées à cette époque comme bonne pour l’esprit et le corps (plus précisément les membres), le minerai était alors broyé et mélangé à du lait pour enfin être bu.

 

Enfin à la Renaissance, cette pierre était également moulue, néanmoins elle était adoptée pour la peinture. La poussière du Lapis-lazuli obtenu, autrement appelée Azurite, était alors mélangée avec de l’huile afin de créer la fameuse couleur bleue outremer. De célèbres artistes tel que Leonard de Vinci ou encore Albert Durero l’utilisèrent et nommèrent le pigment « l’or bleu ». À cette époque ainsi que celle médiévale ce pigment était aussi cher que l’or.

 

Pour ce qui est de son étymologie, le nom de ce minerai provient du perse « Lazur » qui signifie la couleur « Bleue » et « Lapre » qui signifie le mot « Pierre ». Elle est seulement nommée « Lapis-lazuli » depuis le Moyen-Âge.

Histoire

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche