Pierre de Lune / Histoire et Formation - Mexico Obsidienne

Histoire / Formation / Mines

I - L'Histoire de la Pierre de Lune

 

La Pierre de Lune tire tout d’abord son nom par sa couleur, un blanc nuageux teinté de bleu tout comme la clarté de l’astre lunaire. De plus, ce minerai est parfois appelé Hécatolite, ce nomnous vient de Jean-Claude Delamétherie, un minéralogiste français qui durant le début du 19ème siècle décide de donner un nom à ce feldspath nacré. Il fait alors référence à la déesse grecque Hécate qui fait partie d’une des trois déesses lunaires, les deux autres étant Artémis et Séléné (qui a également donné le nom à une autre pierre, la Sélénite, une variété de gypse translucide incolore à blanchâtre). À la même époque, en 1801, René-Just Hauÿ qui est aussi un minéralogiste français donne le nom d’orthose pour catégoriser la variété minérale de la Pierre de Lune. Pour ce qui est du terme Adulaire, il nous vient du physicien italien Ermenegildo Pini qui découvre cette variété minérale en 1783 dans le mont Adule dans les Alpes suisses.

 

Dans l’Antiquité,  on attribuait de grands pouvoirs magiques aux Pierre de Lune. La raison est simple, l’astre lunaire était vénéré et considéré comme très important par les anciens. On considéra alors ce minéral comme une pierre divine, féminine et porteuse de fertilité. Les anciens estimaient même qu’elle indiquait les phases lunaires selon ses variances de couleurs. Du côté de l’Égypte, un autre aspect est attribué à la Pierre de Lune. Sachant que Thot et Khonsou sont les dieux lunaires de la culture égyptienne et qu’ils ont la particularité de naviguer au cours de la nuit. Alors la pierre était une véritable protection pour tout voyageur nocturne qui la possédait.

 

En Asie, du côté du Sri-Lanka qui autrefois était le royaume cinghalais, la Pierre de Lune se nommait Shandra Kanti ce qui pourrait être traduit comme « aimé de la lune » ou encore « la beauté féminine de la lune » (une divinité lunaire hindoue s’appelait Chandra). Sur l’île, la pierre aux splendides reflets était abondante et l’est toujours. On lui attribuait des vertus bénéfiques pour la mousson mais aussi pour la naissance comme dans toute autre culture et civilisation. Aujourd’hui encore cette pierre est sacrée là-bas.

 

À l’époque, au Moyen Orient, les femmes portaient une Pierre de Lune pour ses vertus permettant d’accroître considérablement la fertilité. Tandis qu’en Occident, durant le Moyen Âge, certaines personnes plaçaient ce magnifique minéral dans leur bouche afin d’avoir une vision portant sur l’avenir de leur couple.

 

Bien plus tard, à la renaissance, le Pape Léon X suppose la même chose que les anciens de l’Antiquité et explique que sa Pierre de Lune change de couleur, du blanc au bleu, en fonction des phases de l’astre lunaire. Cependant, un peu plus tard, en 1734, la première revue périodique de France nommé « Le Journal des Savants » juge cette légende comme totalement fausse ce qui causera la fin de cette croyance qui gravitait autour de la pierre.

 

De nos jours, la Pierre de Lune est surtout utilisée en cabochon pour orner des bijoux en tous genres comme des bracelets ou encore des pendentifs. De plus, on la retrouve également sur certains objets vu que c’est une pierre magnifique mais aussi car elle possède de très bonnes vertus en lithothérapie.

 

II - Formation et Création

 

Création

 

La Pierre de Lune est composée de deux espèces de feldspath qui ne sont autres que l'orthose ainsi que l'albite. Afin de former la Pierre de Lune ces deux espèces sont entremêlées, ensuite, au fur et à mesure que le minéral créé refroidit, il y a l'intercroissance de l'albite et l'orthose, c’est-à-dire que les deux minéraux se séparent par couches et s’empilent tour à tour. Lorsque l’on observe une Pierre de Lune on remarque divers reflets colorés, c’est le cas aussi pour la Labradorite, et ce phénomène est appelé l'adularescence. En minéralogie, ce terme signifie un miroitement dû à la lumière qui tombe entre des fines et plates couches de Feldspaths, cela cause une dispersion de lumière dans de nombreuses directions, créant alors les fameux reflets.

 

Formation

 

La formule chimique de la Pierre de Lune est la suivante KAlSi3O8 correspondant à du silicate double d’aluminium et du potassium. La Pierre de Lune, autrement appelé hécatolite appartient au groupe des silicates et à la famille des feldspaths vu qu’on a vu précédemment qu’elle était composée de deux d’entre eux. Petite précision, la cristallisation de la Pierre de Lune est monoclinique.

 

Pour ce qui est de sa dureté, elle se situe environ entre 6 et 6,5 sur l’échelle de Mohs et cela varie selon son gisement d’extraction. En ce qui concerne sa densité, elle varie de 2,53 à 2,6.

 

La Pierre de Lune est incolore, néanmoins on remarque de jolis reflets dans celle-ci pouvant aller du blanc au bleu voir au jaune. Cela est dû à l’effet d’optique explicitée dernièrement, l’adularescence causée car la structure du minerai est en lamelles superposées.

 

III - Mines

 

La pierre de Lune se forme dans les roches plutoniques et alcalines, en particulier dans les pegmatites granitiques, ainsi que dans les roches métamorphiques, et parfois dans les veines hydrothermales.


Les principaux gisements exploitant de la Pierre de Lune en abondance se situent en Inde et au Sri Lanka. En Inde, et plus précisément au Tamil Nadu, vous trouverez fréquemment des Pierre de Lune Sanidine qui seront souvent plus colorées et avec un aspect plutôt satiné, par exemple on y trouvera des pierres avec une texture crémeuse sur fond beige/brun. Tandis qu’au Sri-Lanka, et plus précisément dans le sud-ouest vous trouverez les Pierre de Lune ayant la meilleure qualité et donc les plus belles, la variété que l’on trouvera là-bas sera plutôt bleu pâle.

 

Cependant, on en trouve aussi aux États-Unis, en Birmanie. À Madagascar où les pierres seront Sanidine et Itrongahy, c’est-à-dire d’Orthose jaune. Au Brésil et en Australie, ainsi qu’en Tanzanie mais également au Mexique où vous pourrez aussi trouver de la Sanidine mais également de l’Adulaire qui est autrement appelé Valencianite.

Histoire / Formation / Mines

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche