Blog Catégories

PrestaShop
Howlite / Histoire et Formation - Mexico Obsidienne

Histoire / Formation / Mines

 

I – L'Histoire de la Howlite

La Howlite est une pierre semi-précieuse blanchâtre qui a été nommé ainsi par un géologue et chimiste canadien du nom de Henry How (1828-1879). Le minéralogiste l’a découverte en 1868 dans la Nouvelle-Écosse du Canada et plus précisément dans la baie de Fundy. À cette époque, celui-ci était en train de superviser l’extraction ainsi que le forage de pierres dans une carrière de gypse. C’est alors que les mineurs ont découvert ce minerai méconnu et l’ont signalé au chercheur. Henry How a toute d’abord baptisé cette pierre inconnue le siclicoborocalcite.

Par la suite, cette pierre sera renommé sous son nom actuel « la Howlite » par le minéralogiste James Dwight Dana (1813-1895) en honneur de celui qui l’a découverte et étudiée, et donc Henry How.

 

En Europe, la Howlite était très peu reconnue et donc se voyait souvent colorée et teintée en bleue afin de transformer la pierre naturelle en une contrefaçon de Turquoise.

 

Cependant, les indiens d’Amérique quant à eux, connaissaient très bien la Howlite et l’utilisaient pour des rituels chamaniques ancestraux ou encore comme une pierre permettant de soigner. Effectivement, cette pierre blanche était pour eux très sacrée, ils la surnommaient même « Pierre du bison blanc » ou encore « Pierre sacré du bison » puisque la Howlite était aussi rare que le bison blanc.

De plus, le peuple des Navajos portait la Howlite en pendentif car il lui conférait déjà ses vertus protectrices et curatives. Pour les Amérindiens, la Howlite en tant que pendentif pouvait donc être assimilée une amulette aux pouvoirs de protection.

 

Aujourd’hui, cette pierre blanche est très utilisée dans la création de bijoux tels que des colliers ou encore des bracelets, mais également comme objets de décoration.

 

II – Formation et Création

La formule chimique de la Howlite est la suivante Ca2B5SiO9(OH)5, et correspond à du borosilicate hydroxylé de calcium. Ce minerai appartient au groupe des calcites et est composé de silicium, de silicate de calcium et d’une quantité considérable de bore. Petite précision, la cristallisation de la Howlite est Rhomboédrique.

 

La Howlite est une pierre dite semi-précieuse que vous reconnaîtrez facilement par son aspect classique blanc, opaque, poreux avec des veines noires qui la parcourent de manière aléatoire. Cependant, ces teintes peuvent tout de même varier du jaune au vert pâle et elle peut être découverte à l’état translucide. Cette pierre a un aspect qui peut faire penser à de la craie ou encore de la porcelaine. Voici même un beau donuts en Howlite afin de vous illustrer à quoi elle ressemble, vous pouvez le retrouver ici :

Donuts en Howlite

 

Cette pierre blanchâtre se forme principalement dans les gisements de borax des lacs asséchés des régions désertiques. Elle est alors extraite sous forme de masses compactes ou encore de nodules irréguliers mélangés avec la Gypse ou l’Anhydrite.

 

En ce qui concerne la dureté de cette pierre, elle se situe à 3,5 sur l’échelle de Mohs ce qui fait que c’est une pierre tendre et fragile. En effet, elle est soluble dans certains acides tels que l’acide chlorhydrique. Pour ce qui est de sa densité, elle varie entre de 2,53 à 2,59.

 

III – Mines

Les gisements de Howlite sont dispersés sur la planète. Néanmoins, vous en trouverez plus particulièrement dans les mines d’Amérique du Nord et plus précisément aux États-Unis ainsi qu’au Canada. Effectivement, comme vu précédemment, la Howlite prend forme dans les zones désertiques et sèches qui sont facilement repérables en Amérique du Nord. C’est donc dans les gisements de Borax que vous en trouverez en quantité massive.

 

Pour être plus précis, vous trouverez dans les mines des États-Unis, des minerais avec des faces cristallines qui ne sont pas visibles. Tandis qu’au Canada, et plus particulièrement près de Windsor, dans le comté de Hants, vous y verrez extrait des cristaux tabulaires sur d’énormes nodules.

 

Néanmoins, la Howlite est également présente dans d’autres pays du monde, tel que le Brésil et en Europe (la Norvège, l’Espagne, l’Allemagne, l’Autriche, la France ou encore en Italie).

Histoire / Formation / Mines

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche