Cornaline / Histoire et Formation - Mexico Obsidienne

Histoire / Formation / Mines

 I – Histoire

 

La Cornaline tire son étymologie selon certaine personne du grec « carneolus » qui signifie « la couleur de la chair», en référence à ses teintes orangées voire rougeâtres. Pour d’autres, le nom de cette pierre provient tout simplement de la cornouille, un fruit poussant sur les cornouillers.
C’est au 16ème siècle que le nom de Cornaline est enfin donné à ce minerai, et quoi qu’il en soit c’est son étymologie fait référence à la couleur de la pierre.

Tout d’abord vous devez savoir, que c’est une pierre précieuse remplie d’histoire et de culture puisqu’elle est exploitée depuis plusieurs millénaires, plus précisément aux alentours de 2700 av. J.-C.

 

Dans l’Égypte ancienne, la Cornaline était utilisée par la déesse des funérailles, Isis, afin d’accompagner les décédés vers l’au-delà. De plus, de nombreux objets sur lesquels était utilisée cette pierre précieuse ont été découverts en Mésopotamie, lors de fouilles archéologiques. On découvre alors que la Cornaline est utilisée dans la culture égyptienne pour différentes choses. Notamment pour orner des fresques ou encore des bijoux et objets royaux, puisque les pharaons considéraient ce minerai orange comme protecteur. On apprend aussi que les Égyptiens l’exploitent également comme outil naturel aidant à la médecine, car en effet lui est attribué des vertus curatives. Enfin, c’est une pierre qui était assimilée au grand Râ, Dieu du soleil, puisque sa couleur évoquait le coucher ainsi que le lever de l’astre solaire.

 

Au cours du Moyen-Âge, la Cornaline se démocratise entre bons nombres de civilisations et de régions du Monde. Chaque peuple lui considère des utilisations ainsi que des vertus différentes.

Par exemple, dans la culture Bouddhiste et Tibétaine, ce sont des propriétés protectrices et des caractéristiques aidant à la guérison qui lui sont le plus attribuées.

Alors qu’en Chine, on l’utilise pour l’émaillage d’objet en porcelaine fine car sa couleur vive est très intéressante.

Dans la médecine orientale, on l’utilise pour ses propriétés de renforts des tissus de la peau.

Du côté de l’Occident, la Cornaline possède des propriétés distinctes selon le genre. C’est une pierre qui porté par les femmes, attribuait des pouvoirs portant sur le réconfort ou encore le fait de rendre aimée et plaisante. Cette pierre féminine possède des teintes plus jaune et orange. Tandis que les hommes et guerriers possédaient des Cornaline vive de couleur vermillon qui leur conféraient des vertus pour le courage, l’esprit combattif et permettant l’arrêt de quelconques hémorragies.

À l’époque, les Romains pratiquaient même ce qui est appelé aujourd’hui « Orgonite », c’est-à-dire qu’ils mélangeaient avec des feuilles d’or ou d’argent avec le minéral afin d’embellir et d’accroître la qualité des pierres les plus ternes.

 

Plus tard, au 17ème siècle, la Cornaline perd grandement de sa rareté puisqu’elle est massivement exportée d’Orient vers l’Europe. Elle est alors utilisée dans la création de bijoux, d’objets pour la décoration, des gravures ou encore des sceaux.

 

Pendant la Renaissance, on apprécie particulièrement les Cornalines « pures », c’est-à-dire celles qui ne possèdent aucune imperfection, elles sont considérés comme de qualité pour les collectionneurs et apporteraient de meilleures vertus en termes médicaux. 

 

Aujourd’hui, elle est beaucoup moins utilisée dans l’art ou la création, mais reste une belle pierre aux diverses vertus physiques et psychologiques en lithothérapie.

 

II – Formation et Création

 

 

La formule chimique de la Cornaline est la suivante SiO2, et correspond à du Dioxyde de Silicium. Ce minerai appartient au grand groupe des Tectosilicates et fait partie de la famille des Silicates. Cette pierre est principalement composée d’aluminium, de silice ainsi que d’oxyde. Petite précision, la cristallisation de la Cornaline est Rhomboédrique.

 

 

Cette pierre se forme principalement dans des cavités à basse température de roche volcanique. Généralement, à l’état naturel, vous retrouverez cette pierre sous une forme plutôt ronde et composée de nombreux microcristaux.

 

La Cornaline est une pierre semi-transparente qui varie entre la couleur jaune, orange et vermillon. L’intensité de sa teinte correspond à sa concentration en oxyde de fer. On peut également modifier la couleur de la pierre afin de l’embellir grâce à un procédé thermique. Vous obtiendrez la couleur vermillon de cette dernière tout simplement en la chauffant ou en l’exposant à la chaleur du soleil. Néanmoins, les Cornalines possédant directement cette teinte sont considérées comme rares et signent d’une qualité supérieure.

 

Il faut faire attention car la Cornaline est souvent confondu la Sardoine. Afin de les différencier, il est conseillé de vérifier l’opacité et la teinte des deux pierres puisque la Cornaline est plus translucide et moins brunâtre que la Sardoine. Mais, elle est aussi confondue avec les Agates, ici, ce sera la consistance du minéral qui les différenciera. 

 

En ce qui concerne la dureté de cette pierre, elle se situe environ autour de 7 sur l’échelle de Mohs. Quant à son indice de réfraction, il se situe entre 1,544 et 1,553.

 

III – Mines

 

 

Les gisements de Cornaline se situent dans différentes parties du globe. En effet vous en trouverez en Asie, en Afrique ou encore en Amérique mais très peu voir pas dans les autres continents.

 

 

Pour être plus précis, les principaux gisements de ce minerai se trouvent au Brésil, au Pérou, en Inde, aux États-Unis, en Uruguay, au Mali ou encore en Roumanie. Et ce sont les Cornalines provenant de la région de Pune en Inde qui sont les plus réputées, pour leur pureté et leur ton vermillon très vif. Néanmoins vous trouvez des pierres de qualités semblables dans l’ancienne Babylone ou encore dans la péninsule Arabique.  

 

-------------------------------------------------

Nous vous invitons à voir les produits que nous proposons en Cornaline au lien suivant https://mexico-obsidienne.com/cornaline.

Bracelet CornalinePendentif Cornaline

Histoire / Formation / Mines

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche