Blog Catégories

PrestaShop
Histoire et Formation / Chrysocolle - Mexico Obsidienne

Histoire / Formation / Mines

 I – Histoire

 

La Chrysocolle tire son nom des deux termes grecs « chrysos » et « kola » qui respectivement signifient « or » et « colle ». La raison de cette étymologie provient tout simplement de son utilisation qui lui était faite en Antiquité. En effet, la Chrysocolle était utilisée comme auxiliaire pour fabriquer et souder des bijoux en Or. En tout cas selon ce qu’explique le célèbre philosophe grec et disciple d’Aristote, Théophraste, qui a décrit la pierre en 315 av. J.-C. dans son Traité des pierres.

 

Cette pierre est donc reconnue depuis l’Antiquité, effectivement, on dit même que Cléopâtre portait constamment sur elle une pierre de Chrysocolle lorsqu’elles se déplaçaient. Cela en raison de ses diverses vertus d’apaisement de potentiels comportements violents.

 

Ensuite, au cours du Moyen-Âge, on offre à la pierre des propriétés bienfaisantes en terme médicinale, du moins c’est ce que nous démontre le médecin grec Hippocrate. On lui attribue alors la force de nettoyer les cicatrices ainsi que les plaies. On l’utilise également comme vomitif ou pour soulager des douleurs ophtalmiques.

 

Plus tard encore dans l’histoire, à la Renaissance, une tout autre caractéristique lui est octroyée. En effet, la Chrysocolle est alors utilisée comme pigment pour les œuvres des peintres. De l’autre côté de l’Atlantique, en Amérique du Sud, les civilisations Inca utilisent la pierre en joaillerie, en créant des colliers en Chrysocolle sertis d’or par exemple, en en fabriquant des petits outils avec le minéral. Pour ces peuples sud-américains, la Chrysocolle était un symbole de la fertilité de la nature.

 

Dorénavant, on utilise la pierre pour créer des bijoux via des perles ou des cabochons de Chrysocolles. On fabrique aussi des sculptures à partir de ce beau minerai bleu vert.

 

II – Formation et Création

 

La Chrysocolle est un l’Hydrosilicate de cuivre qui possède la formule suivante (Cu,Al)2H2Si2O5(OH)4·nH2O. Ce minerai est composé de différents éléments chimiques présents en quantités plus ou moins grandes, on y trouve alors dans son enceinte de l’Oxygène, du Cuivre, de la Silice, de l’Aluminium ou encore de l’Hydrogène. Petite précision, la cristallisation du Chrysocolle est orthorhombique.

 

La formation de la Chrysocolle se produit lorsque des eaux riches en Silice ruissellent sur des filons de Cuivre. On peut la découvrir sous différents aspects que ce soit sous forme de stalactites, de stalagmites, de croûtes ou bien de botryoïde. De plus cette espèce minérale peut laisser certaines traces dans d’autres minéraux tels que l’Azurite, la Cuprite, la Turquoise, la Malachite, la Ténorite, la Limonite, l’Hématite ou enfin le Quartz.

 

La Chrysocolle est une pierre pouvant être translucide et opaque qui possèdent des teintes diverses partant du bleu turquoise au vert foncé, et pouvant posséder parfois des petites couleurs brunes style rouille. De plus, on peut voir en regardant cette pierre une sorte de vue de haut de la planète Terre. De plus elle possède 3 formes différentes lorsqu’elle n’est pas totalement pure. En effet, on peut découvrir la Pierre d’Eilat (nom tiré de la ville d’Israël où elle a été découverte, plus précisément, dans les antiques mines de Cuivre du roi Salomon) qui est un mélange de Chrysocolle, de Turquoise ainsi que de Malachite. Ensuite, on peut aussi trouver le Quartz à Chrysocolle, qui comme son nom l’indique est un mélange entre le Quartz ainsi que la Chrysocolle. Enfin, il existe l’Azulite qui est un grand mélange d’espèces minérales, on y trouve un assemblage de Malachite, de Chrysocolle, de Cuprite, d’Azurite et de Dioptase. C’est pourquoi, il faut faire très attention de ne pas confondre la Chrysocolle avec d’autres espèces minérales telles que la Turquoise et la Malachite par exemple ou bien ces différents minéraux, en raison de leur couleur presque similaire.

 

En ce qui concerne la dureté de cette pierre, elle se situe environ entre 2 et 4 sur l’échelle de Mohs. C’est pourquoi, c’est une pierre très sensible aux produits chimiques ainsi qu’aux fortes chaleurs. De plus, elle est très fragile et facilement cassable, elle est donc complexe à travailler pour les joailliers. La solution est donc d’augmenter sa dureté en la mélangeant avec du Quartz ou encore de la Calcédoine. Quant à sa densité, elle se trouve entre 1,9 et 2,4.

 

III – Mines

 

Des gisements de Chrysocolle se trouvent un peu partout sur la planète puisque cette pierre est disponible en abondance dans des mines de cuivre ainsi qu’en légère quantité dans des mines d’or. On peut alors en extraire aux États-Unis, au Mexique, au Chili, au Pérou, en Écosse, en Australie, en Russie, en Allemagne, au Congo, en Israël ainsi qu’en France (et plus précisément en Alsace).

 

Néanmoins, c’est plus particulièrement en Australie, en Allemagne ainsi qu’aux États-Unis que l’on en trouve en quantités importantes. Pour ce qui est des USA, c’est dans les États du Michigan, de la Pennsylvanie et du New Jersey que l’on en extrait en masse. Ainsi que dans la partie Sud-Ouest du pays, c’est-à-dire en Arizona, en Utah, au Nouveau-Mexique mais aussi en Californie.

 

Enfin, l’on distingue le lieu d’extraction de la pierre en fonction de son opacité. En effet lorsque la Chrysocolle est translucide, c’est alors une pierre rare, qualitative et très recherchée pour des utilisations joaillières.

 

Pour l’anecdote, il est très rare de trouver des blocs massifs de ce minerai, c’est pourquoi lorsque l’on découvre des extraits de plus de 2 kg, cela est vu comme exceptionnel.

 

-------------------------------------------------

Nous vous invitons à voir les produits que nous proposons en Chrysocolle au lien suivant https://mexico-obsidienne.com/chrysocolle.

 

 Chrysocolle pendentif  Chrysocolle pendentif coeur

Histoire / Formation / Mines

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche