Blog Catégories

PrestaShop
Améthyste / Histoire et Formation - Mexico Obsidienne

Histoire / Formation / Mines

I - L'Histoire de l'Améthyste

Tout d’abord l’Améthyste tire son étymologie du grec « amethystos », et de manière plus précise du verbe « méthystos » signifiant le fait d’ « être ivre », cependant le « a » présent devant le verbe protège de cela et mène à traduire cette notion par « qui n’est pas ivre ». On suppose deux raisons concernant cette étrange étymologie. La première nous provient de l’Empire romain où l’on pouvait comparer l’eau présente dans les coupes taillées dans l’améthyste à du vin par la couleur qui en était reflétée et donc ce qui explique le fait de boire sans l’ivresse que peut apporter le vin. La seconde hypothèse nous vient cette fois-ci d’une légende grecque où Dionysos, le dieu du vin, croisa la nymphe Améthyste pendant qu’elle se rendait au temple d’Artémis. Le dieu de la vinasse devenant oppressant auprès de la nymphe, celle-ci alerta Artémis de lui venir en aide. La déesse transforma alors Améthyste en cristal de quartz, dans les bras de Dionysos. En colère, le dieu versa sa coupe de vin sur la statue minérale nymphatique ce qui la teinta de violet.

 

L’Améthyste est connue de l’homme depuis l’Antiquité, en effet des bijoux ornés de ce minerai ont été découverts, des pendentifs étaient portés par les pharaons égyptiens à cette époque. Ce peuple d’Égypte exploitait également à des fins décoratives, les étrusques faisaient de même.

 

Tandis qu’au Moyen-Âge, cette pierre violette était fortement appliquée aux ornements du clergé. En effet l’Améthyste se retrouvait sertie sur l’anneau des évêques en raison de sa couleur qui était assortie à leur tenue, logiquement violette. C’est pour cela que l’Améthyste a parfois été nommée « la pierre des évêques ». Mais on pouvait également la rencontrer sur des reliques ou encore des vêtements sacerdotaux puisqu’elle avait pour propriété d’apporter la clarté d’esprit à ceux qui la portaient.

 

De nos jours, ce minerai est toujours considéré comme noble et élégant ce qui lui a valu d’être incrusté dans des bijoux très précieux tels que la couronne royale britannique, mais également la couronne russe et égyptienne etc.

 

II - Formation et Création

 

Création

D’origine magmatique, la pierre d’Améthyste se forme via la cristallisation de la silice. Ce minerai se forme dans des géodes qui se mesurent en centimètres ou bien dans des  roches basaltiques, où l’on découvrira parfois d’immenses géodes de plusieurs mètres. On peut également la retrouver dans des veines hydrothermales de roches plutoniques telles que le granit.

 

Formation

L’Améthyste est une pierre fine qui appartient à la famille des Silicates, c’est une variété de Quartz qui voit sa couleur modifiée en raison de résidus de fer présent dans sa structure cristalline. La  formule chimique de l’Améthyste est la suivante SiO2 (soit du dioxyde de solicium).

 

Cette pierre se présente naturellement sous forme de cristaux trigonaux-trapézoédriques violacés. En effet, la couleur de ce minerai varie entre des teintes partant du mauve pâle quasi rose jusqu’aux violets foncés selon le lieu d’extraction en passant par la couleur parme. Cependant d’autres tons colorés de cette pierre peuvent être aperçus tels que des variétés d’Améthystes vertes mais qui restent très rares ou encore des variétés tirant vers le jaune via un mélange de minéraux mêlant la citrine et l’améthyste et formant alors l’Ametrine. De plus, certaines pierres peuvent porter des éclats vitreux de couleurs plutôt pourpre et bleu. Enfin, le cristal est limpide et varie entre le translucide et le transparent, avec une teinte qui sera principalement concentrée à la pointe plutôt qu’à la base, possédant alors un dégradé partant d’améthyste (violet) au cristal de roche (blanc).

Sachez qu’à partir de 500°C, l’Améthyste voit sa couleur se transformer pour virer vers le jaune clair.

 

Pour ce qui est de sa densité, elle ne varie pas et reste constante autour de 2,65. Quant à son indice de réfraction au niveau de la lumière, il est de l’ordre d’environ 1,55 et son pléochroïsme ainsi que sa fluorescence est faible. Enfin, en ce qui concerne sa dureté, elle est de 7 sur l’échelle de Mohs.

 

III - Mines

 

L’Améthyste est un minerai que l’on peut trouver par gisements dans plusieurs mines et ce aux 4 coins du monde. En effet, cette pierre est présente en Uruguay, au Brésil, au Canada, en Uruguay, à Madagascar, en Inde, en Afrique du Sud, en Australie, en Russie ou encore dans l’Oural.

 

Au début du 20ème siècle, les premiers gisements abondants de cette pierre violette ont été principalement découverts au Brésil ainsi qu’en Uruguay. Ce minerai est alors considéré comme récent comparé à d’autres minéraux qui ont déjà été révélé depuis la préhistoire.

 

De nos jours, le minéral violet est extrait et exploité dans de nombreuses mines du monde, comme cité précédemment. Néanmoins, la qualité de la pierre diffère selon sa mine de formation. Prenons l’exemple des pays Sud-Américains tel que le Brésil, certes l’Améthyste y est présente en grande quantité cependant elle possédera une couleur bien moins riche que sa voisine provenant de pays Africains. Second exemple pour l’Australie, où la pierre est décrite comme bien moins grosse mais bien plus foncée.

Histoire / Formation / Mines

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche